AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Initiation à la macrophotographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Initiation à la macrophotographie

P h e y l e e n
Membre


Féminin
Nombre de messages : 2274
Logiciel(s) de création : Photofiltre
Matériel Photo : Reflex Canon EOS 600D + Obj. Canon 18 - 135 mm f/3.5 - 5.6 + Tamron SP AF 90mm/2.8 macro 1:1 + Sigma 10-20mm F4-5.6 EX DC + Canon EF-S 55-250mm F4-5.6
Date d'inscription : 17/12/2009





MessageSujet: Initiation à la macrophotographie Dim 2 Mar 2014 - 21:35

Initiation à la macrophotographie

Suite à la sollicitation du staff, j'ai décidé de faire un petit tutoriel sur la macrophotographie.
Tout d'abord, concernant le matériel, vous pourrez vous débrouiller sans objectif macro et sortir quelque chose de très joli même si vous ne pourrez vous attendre à des détails bluffants (on appelle ça la proxiphotographie).


Exemple de proxiphotographie.
Définition : La proxiphotographie ou « photographie de près » est l'ensemble des techniques photographiques permettant de photographier des sujets de petite taille sans atteindre la macrophotographie. On parle souvent dans ce cas d'un gros plan.
Pour être honnête avec vous, je ne suis même pas certaine que le cliché que je vous montre est un bon exemple, mais avouons que la limite est difficile à définir !

Dans l'idéal, il vous faudra une focale assez longue (de 50 à 200mm). Il peut s'avérer aussi être très pratique d'utiliser un trépied ou un monopode afin de stabiliser le boitier, à moins de pratiquer l'apnée en shootant à main nue (c'est tout à fait faisable, ça demande juste quelques essais de plus. Personnellement, je pratique la macrophotographie à main nue le plus souvent) : En effet, étant très proche du sujet, on voit nos moindres mouvement amplifiés (le simple fait de respirer peut gâcher une photo !).
Il est vivement conseillé de shooter avec la mise au point manuel, l'autofocus pouvant s'avérer pratique lorsqu'on mitraille avec une grande profondeur de champ, surtout avec les insectes qui ont tendance à beaucoup bouger, l'AF a vite fait de faire la mise au point sur des détails sans importance.


Mise au point extrêmement précise sur un seul œil.

Parlons maintenant des réglages. Comme pour les portraits rapprochés en général, il est préférable d'avoir un beau bokeh pour faire ressortir votre sujet et les moindres détails. Privilégiez donc une profondeur de champ très faible (pour ma part, je shoot souvent au minimum de mon objectif, soit f 2.8 afin de bien isoler mon sujet et surtout d'avoir un flou à tomber), mais tout dépend de ce que vous photographier et de ce que vous voulez mettre en avant : par exemple, il peut être impressionnant de se focaliser sur un oeil, mais il est parfois intéressant d'avoir l'insecte entièrement net (je pense notamment au papillon, dont les ailes sont tellement éblouissantes qu'on les veut sans flou !).


Ici, l'ouverture est à f4 afin d'obtenir une belle netteté au centre tout en floutant le reste pour une prise de vue plus originale.

Essayez de ne pas trop monter dans les ISO, mais vous devrez parfois faire un compromis entre eux et la vitesse d'obturation : le flou de bougé s'installant très facilement, il faudra utiliser une vitesse assez rapide (1/100s minimum). Certains photographes utilisent le flash pour ce genre de photo, mais comme beaucoup d'autres, je préfère utiliser la lumière naturelle.
En parlant de lumière, sachez que vous ferez vos plus clichés (comme souvent) à l'heure où le soleil est le moins haut dans le ciel. Vous pourrez obtenir d'excellents résultats au lever et au coucher du soleil en jouant avec les tons orangés (et parfois à contre-jour pour faire ressortir les contours !).


Photo prise à contre-jour au coucher du soleil.

Niveau composition, n'oubliez pas la fameuse règle des tiers (vous pouvez en apprendre plus sur cette règle grâce à ce tutoriel) qui vaut tout aussi bien pour la macrophotographie ! et n'hésitez pas à mettre du flou derrière ET devant (et pour cela il faut souvent se mettre à plat ventre dans la boue ou la neige glacée !), effet garanti pour une mise en valeur encore plus impressionnante !


Macro d'une plante minuscule (pas plus de 5 millimètres en réalité) mise en valeur par un flou avant et arrière.

Faites très attention à la zone de netteté, la plupart du temps, une MAP réussie se focalise sur les yeux, ou la bulle, etc. mais en la discipline cela peut s'avérer moins évident qu'on le croit à cause de la proximité. Armez-vous donc de patience ! La tâche se complique si vous photographiez des insectes, je vous conseille donc de vous entraîner d'abord sur des sujets statiques, mais quelques insectes se prêtent aussi à l'entrainement : Les punaises ou encore les araignées ne bougent pas trop. Les papillons, ça se complique, mais si vous visez les abeilles et certaines races de papillons très speed, je vous conseille de rester concentrer sur une fleur et d'attendre patiemment (parfois, c'est ce qu'il y a de mieux à faire).




L'endroit où se fait la mise au point est d'une grande importance selon ce que vous souhaitez mettre en valeur !

Enfin, veillez généralement à être à hauteur du sujet lorsque vous les immortalisez. Cela donne une impression d'immersion plutôt qu'une vue sur pattes humaines. Toutefois, comme la plupart des règles, il est important de savoir les transgresser pour s'essayer à des prises de vue originales et adaptées au contexte.


Photographie à hauteur du sujet.

Petite astuce : Vous pouvez shooter à travers une bonne touffe d'herbes ou de feuilles pour donner une ambiance colorée et immergée à la photo, un effet "fondu".


Papillon pris à travers une masse buissonneuse.

Pensez aussi à faire plusieurs clichés au cas où la mise au point ne serait pas bonne (elle est tellement subtile qu'on a parfois l'impression qu'elle est réussie alors qu'en revisionnant sur l'écran LCD on constate que non... et l'insecte s'est déjà envolé !).

J'espère que ce tutoriel vous aura aider, et que je verrais très bientôt vos œuvres !
Revenir en haut Aller en bas

Sourpepper
Membre


Féminin
Nombre de messages : 558
Logiciel(s) de création : Photoshop CS4
Matériel Photo : Canon 600D ; 18-55mm ; 50mm f/1.8 ; 90mm f/2.8 ; trépied.
Date d'inscription : 17/08/2011





MessageSujet: Re: Initiation à la macrophotographie Lun 3 Mar 2014 - 9:29

P h e y l e e n a écrit:

Pensez aussi à faire plusieurs clichés au cas où la mise au point ne serait pas bonne (elle est tellement subtile qu'on a parfois l'impression qu'elle est réussie alors qu'en revisionnant sur l'écran LCD on constate que non... et l'insecte s'est déjà envolé !)

C'est tout à fait ça ! (y)

Bon tutoriel, merci pour les conseils ! Smile

Quand je fais de la macro, je viens avec des pinces à linge dans les poches... c'est pour pas arracher ou écraser et les touffes d'herbes gênantes ! ^^
Revenir en haut Aller en bas

P h e y l e e n
Membre


Féminin
Nombre de messages : 2274
Logiciel(s) de création : Photofiltre
Matériel Photo : Reflex Canon EOS 600D + Obj. Canon 18 - 135 mm f/3.5 - 5.6 + Tamron SP AF 90mm/2.8 macro 1:1 + Sigma 10-20mm F4-5.6 EX DC + Canon EF-S 55-250mm F4-5.6
Date d'inscription : 17/12/2009





MessageSujet: Re: Initiation à la macrophotographie Lun 3 Mar 2014 - 13:12

C'est une super idée Sourperrer ! Je n'y avais jamais pensé, mais il faudrait que je m'y mette car ça arrive plutôt régulièrement...   (j'évite d'arracher, mais je galère souvent à aplatir)

Merci  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Initiation à la macrophotographie

Revenir en haut Aller en bas

Initiation à la macrophotographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Make Your Horse ::   :: Tutoriels :: Photographie-