AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les bases de la photographie 2 (4/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Les bases de la photographie 2 (4/5)

Invité
Invité







MessageSujet: Les bases de la photographie 2 (4/5) Mar 2 Déc 2008 - 9:24

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••
[ LA PHOTOGRAPHIE ]
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••




A) LE PRINCIPE PHOTOGRAPHIQUE


La photographie provient d'une découverte chimique sur la capacité de certains matériaux à changer de couleur au contact de la lumière. On appaelle ces matériaux photosensibles.
Au début de son invention, la photographie s'est appaelée l'héliographie, qui veut dire: hélio, le soleil et graphie, le dessins. C'est-à-dire que l'image est produite paar le soleil, et on peut dire par extension, par la lumière.
Une photographie va donc être avant toute chose issue de la rencontre de la lumière & d'une surface photosensibe.
Pour que cette surface photosensible soit utilisable, il faut qu'elle soit dans le noir, et que la lumière ne vienne la frapper qu'au moment choisi. Pour la protéger de la lumière, on la met donc dans ce qu'on appelle une chambre noire, boîte hermétiquement close à la lumière.




B) L'APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE


Il existe différentes sortes d'appareils photographiques. Cependant, par simplification, on peut distinguer deux grandes classes;
-les autofocus
-les reflex.
Les appareils autofocus sont des appareils à fonctionnement automatique, vous navez qu'à viser ce que vous voulez photographier, et l'appareil se charge des différents réglages.
Les appareils reflex sont de fonctionnement plus complexe, car ils nécessitent des nombreux réglages, mais permettent un travail beaucoup plus précis sur l'image.



1) L'OBJECTIF


L'objectif de l'appareil photo est ce qui correspond dans l'oeil au cristallin. Le cristallin, placé derrière la pupille, change de forme en fonction de la distance de l'objet regardé. Il permet d'accomoder la vision, pour l'objectif, le principe est exactement le même



a) MISE AU POINT


Cette accomodation de la vision permet de régler la netteté.
Sur 'lappareil photo, la netteté va se régler avec une bague de l'objectif, qui va permettre ce que l'on appelle la mise au point. Cette mise au point joue le rôle du cristallin.



b) LA DIAFRAGME COMME PUPILLE


Un autre élemet de l'objectof, et qui va être très important, c'est le daphragme. Les difragme joue le rôle de la pupille.
En effet, regardez les yeux de quelqu'un qui passe du noir à la lumière. Donc le noir, la pupille est dilatée, et mange presque tout l'iris, car il faut qu'un maximum de lumière rentre dans l'oeil pour voir l'image. Comme il y a peu de lumière, il faut que l'ouverture à la lumière, c'est-à-dire la surface d'ouverture de la pupille soit importante. Par contre, si vous regardez une pupille dans un endroit très éclairé, vous verrez que ce n'est qu'un petit point noir, de la taille d'une tête d'épingle, qui alisse passer très peu de lumière.
Autre expérience: si vous passez de l'obscurité à une lumière très forte, vous êtes aveuglé. Ceci vient du fait que votre pupille venant du noir est dilatée, et qu'il y a trop de lumière qui pénétre tout à coup dans votre oeil. Il faut attendre qu'elle se referme, pour que l'image puisse se former.
Dans l'objectif d'un apapriel photo, c'est le diaphragme qui a ce rôle. Une petit bague permet de régler la quantité de lumière qui va pénétrer dans l'appareil. Cette petit bague est celle qui se trouve tout contre le boîtier. On parle d'ouverture.
Plus le chiffre d'ouverture du diaphragme est important, moins il passe de lumière.
Vous pouvez, avec un appareil de type reflex jouer sur l'ouverture du diaphragme pour faire entrer, sur un même sujet plus ou moins de lumière.



2) LE BOITIER


Le boîtier de votre appareil est une chambre norie dans la quelle vous glisserez votre pellicule photo. Cette chambre noire est fermée à la lumière extérieur par un volet noir que l'on appaelle un obturateur. Dès que ce volet va s'ouvrir, la lumière va pénétrer dans la chambre noire et impressioner la pellicule (surface photosensible dont on avait parlé au début).


a) L'OBTURATEUR COMME PAUPIERE

L'obturateur, c'est la paupière de votre oeil. Lorsque vos paupières se ferment, vous ne voyez rien. La lumière ne pénétre pas à l'intérieur de votre oeil. Lorsque vous ouvrez les paupières, la lumière pénétre dans votre oeil, et une image se crée en son fond.
Et bien, pour l'obturateur c'est la même chose. Dès que l'obturateur s'ouvre, la lumière qui vient de l'extérieur, et donc l'image & l'objet, vient s'impressionner sur le fond de la chambre noire où se trouve la pellicule. La durée pendant laquelle ce volet est ouvert va avoir une très grande importance. Plus le volet est ouvert longtemps, plus la quantité de lumière qui pééntre dans la chambre noire est importante. Plus la vitesse d'ouverture est rapide, mois grande est la quantité de lumière.
Cette durée d'ouverture s'appelle la vitesse d'obturation. Sur la boîtier, cette vitesse peut être reglée de façon automatique, ou de façon manuelle.
Plus cette vitesse est élevée, c'est-à-dire que le temps d'ouevrture est court, moins il y a de lumière qui pénétre dans votre boîtier, et donc qui impressionne votre pellicule.
Plus cette vitesse est lente, c'est-à-dire que le temps d'ouverture est long, plus il y a de lumière qui pénétre dans votre boîtier.
Ainsi, en plein soleil, la vitesse d'obturation sera rapide, afin que le trop-plein de lumière n'éblouisse aps la pellicule. Alors que dans une cave sombre, la vitesse d'obturation sera très lente, car il y a peu de lumière, et il faut le temps pour laisser le peu de rayons lumineux impressionner la pellicule.



b) LA PELLICULE COMME RETINE

Lorsque l'obturateur va s'ouvrir, la lumière va venir frapper la pellicule que vous avez glissé dans votre appareil photographique. Nous avons vu au début que cette pellicule est un film polymère enduit d'une surface photosensible. L'image qui va pénétrer dans la boîte noire, est inversée comme sur la rétine. Cette surface photosensible a la même fonction que les petits capteurs qui se trouvent dispisés sur ta rétine & qui sont connectés au nerf optique. Ces capteurs de lumièresont plus ou moins sensibles.
Cette sensibilité du film, qui peut être plus ou moins grande, est derterminée en ISO. Plus le chiffre est grand, plus le film est sensible à la lumière.
Un film 100 ISO, permettra de prendre des photographies à l'extérieur, mais nécessitera un flash à l'intérier ca se sensibilité à la lumière est assez faible.
Un film de 200 ISO n'écessitera le flash dans des cas moins fréquents; et enfin une pellicule 400 ISO et plus, pourra permettre de se dispenser totalement de l'utilisation du flash (pour faire des phtogrpahies de laboratoire sous lumière rouge, il faut utiliser une pellicule de 800 ISO).
Pourquoi alors ces différences de sensibilité?
Un film de 100 ISO permettra de réaliser des photographies un grain bcp plus fin, qu'un film de 100 ISO. Le grain, c'est la taille des particules photosensibles. Plus ces grains sont fins, moins on les voit. Un grain très fin est sûrement tout utile si on envisage un agrandissement; dans ce cas il vaut mieux prendre une pellicule peu sensible (100 ISO), pour avoir un grain le plus petit possible.
Enfin, sur cette pellicule, on indique le nombre de poses, qui correspond au nombre de photographies que l'ont peut réaliser.
Aujourd'hui, sortent de nouveaux appareils au format APS. Il s'agit d'un format spécifique des pellicules, mais les grands principes énoncés dans le cours sont toujours valables.



c) PRISE DE VUE

Nous venons de voir comment fonctionne un appareil photographique, les différentes paramètre à prendre en compte & parfois à régler! A présent, nous allons voir comment prendre une photographie, et comment y mettre des intentions ...


1) LES REGLAGES

La prise de vue nécessite la prise en compte de différents paramètres;
- le réglage de la netteté;
- l'ouverture du diaphragme;
- le sensibilité de la pellicule;
- la vitesse d'obturation;
En fonction des réglagles relatifs de ces paramètres, on va obtenir des images plus ou moins floues ou plus ou moins exposées.


a) L'EXPOSITION !

L'exposition, c'est la quantité de lumière qui pénétre dans l'appareil photo. Une photogrpahie sur-exposée c'est que la vitesse d'obturation a été trop lente, trop de lumière a impressionnée la pellicule, et on ne voit plus grand chose. Les couleurs sont pâles.
La vitesse d'bturation qui le dernier réglage, sauf l'orsqu'on a une volonté précise, dépend et de l'ouverture du dipgragme et de la sensibilité de la pellicule (en effet, avec une même vitesse d'obturation & une même ouverture de diaphragme, mais une pellicule moins sensible, une image sur-exposée pourraît être bonne).
Une photo sous-exposée c'est que la vitesse d'obturation a été trop rapide, il n'y a pas assez de lumière qui est entrée dans l'appareil, et on ne voit qu'une ombre vague de l'image.


( Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas fini x) [ J'ai des phtotgraphies pour les deux cas, juste que j'ai la flemme de les scanner, demandez moi dans la suite du message, et je ferais un effort pour les mettres si elles sont nécessaires. ^^ ])
[u]


Dernière édition par x-Esprymalsin-x ABSENTE x le Ven 5 Déc 2008 - 20:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Fidgi
Membre


Féminin
Nombre de messages : 1430
Logiciel(s) de création : Photoshop CS 2
Matériel Photo : Sony Cybershot DSC H10
Date d'inscription : 19/06/2006





MessageSujet: Re: Les bases de la photographie 2 (4/5) Ven 5 Déc 2008 - 11:49

Shocked

Géniaal, vivement la suite ! Razz
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Les bases de la photographie 2 (4/5) Ven 5 Déc 2008 - 19:33

MTout le mérite revient à ma prof' d'Arts P. (:
Revenir en haut Aller en bas

Missouri
Déesse des tyrans


Féminin
Nombre de messages : 13095
Logiciel(s) de création : Photoshop CS4
Matériel Photo : Canon 550D + 18-200mm 3,5-5,6 + 70-200 f/4L
Date d'inscription : 02/01/2006





MessageSujet: Re: Les bases de la photographie 2 (4/5) Jeu 18 Déc 2008 - 14:26

Super ton tuto =O j'ai rapetissé un peu les • et ▬ parce que ça déformait la page Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité







MessageSujet: Re: Les bases de la photographie 2 (4/5) Dim 17 Avr 2011 - 8:20

Bonjour,

Initiation à la photo : http://www.grenault.net/tech.htm

Bonne visite.

Guy
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Les bases de la photographie 2 (4/5) Aujourd'hui à 11:14

Revenir en haut Aller en bas

Les bases de la photographie 2 (4/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Make Your Horse ::   :: Tutoriels :: Photographie-